communiqué de presse 2° "Pour Liège, Osons poser l'ESACT"‏

Publié le par Ecole Supérieure d'Acteur de Liège

Pour Liège, osons poser l'ESACT


         L’ensemble des étudiants et pédagogues de l’Ecole Supérieure d’Acteurs de Liège réunis ce mercredi 3 décembre, remercie Madame la Ministre Simonet du contact positif offert en son cabinet ce lundi 1 décembre. Il la remercie de reconnaître la qualité et la singularité de la formation de l’acteur liégeoise, la qualité et la quantité de son rayonnement international et intercommunautaire, la qualité et la quantité du taux d’insertion professionnelle de ses lauréats.


        Nous apprécions à sa juste mesure que la Ministre soit attentive aux lettres de soutien qui lui ont été adressées par le monde artistique et culturel *.
Nous sommes ravis que la Ministre, consciente de l’importance et de la nécessité de la présence de l’Ecole Supérieure d’Acteurs dans la vie culturelle liégeoise, reconnaisse la légitimité de nos trois revendications :
- un poste de régisseur
- un poste de responsable de la formation
- un budget pédagogique spécifique et adapté à nos besoins.

 

      Nous restons confiants dans la volonté de la Ministre de donner enfin à la formation de l’acteur à Liège les outils structurels minimums nécessaires à sa pérennisation et à son développement.


      Nous tenons à rappeler que, depuis trente ans, notre formation se bat pour survivre et se développer. Depuis quatre ans, nos revendications sont sur la table du gouvernement.
Nous sommes usés et résolus à obtenir pour Liège, 60 ans après Paris et 30 ans après Maastricht, l’émancipation de la formation de l’acteur, son autonomie.


      A ce jour, malgré la reconnaissance de la Ministre, nous constatons qu’aucune garantie n’a été obtenue concernant la réalisation de nos revendications. Il est d’ores et déjà vérifié que le Conservatoire de Liège n’a pas la capacité budgétaire de répondre à nos demandes légitimes sur sa dotation.


     Nous maintenons donc la " date rupture " du 19 décembre 2008 au-delà de laquelle, sans garantie de changements structurels, l’ensemble des pédagogues fera ce que la loi lui ordonne : exclusivement donner cours.


L’école sera par conséquent sans régisseur, sans coordinateur, et sans responsable chargé de la mise en œuvre du projet pédagogique et de la gestion quotidienne du domaine. Disons-le clairement, cela signifie la fin de la formation de l’acteur à Liège.


     Nous convions la Ministre et le Directeur à une assemblée générale des étudiants et des pédagogues de l’Ecole supérieure d’Acteurs le 19 décembre 08.

Nous leur demandons de venir nous faire part de leurs décisions relatives à notre formation.

D’ici là, nous nous tenons à leur entière disposition et nous nous réservons les moyens que nous jugerons utiles et nécessaires à faire avancer notre cause.


     Pour Liège et sa culture, pour son développement au nom de sa singularité et de ses capacités, nous faisons officiellement appel aux mandataires politiques liégeois, à tous niveaux de pouvoir, pour dégager des solutions qui garantissent l’existence et le développement de notre formation de l’acteur.

 

Pour l'ensemble des étudiants: Jérôme de Falloise - 0485 202646 -

jeromedefalloise@hotmail.com


Pour l'ensemble des pédagogues: Nathanaël Harcq - 0472 808134 -

nathanael.harcq@gmail.com


ESACT - quai Banning, 5 - 4000 Liège - esact.over-blog.net


* CREAHM, Ateliers de la Colline, Théâtre National de Belgique Wallonie Bruxelles, Festival de Liège, RITS, Ancre, Théâtre de la Place, Théâtre du Grandgousier, Compagnie Arsenic, Théâtre National de Bretagne, Groupov, Charge du Rhinocéros.

Publié dans Presse

Commenter cet article